L'argentique

I Introduction :

L'appareil photo argentique fit son apparition au début du XIXe siècle. Celui ci ne profita au début qu'à la pratique professionnelle, puis peu à peu toucha les amateurs. Mais ce nouvel art effraya pour un temps notre société et c'est pour cette raison qu'il y eut de nombreux procès pour "outrage à la morale publique". Cependant dès le milieu du XIXe siècle la photographie fut appliquée à l'astronomie, à la biologie ou à la physiologie et s'imposa comme un instrument scientifique indispensable.

Le principe de l'argentique est que les molécules de sels argentiques qui sont réparties uniformément sur le film (pellicule) recoivent la lumière lors de la  prise du cliché et subissent une réaction chimique qui colorie la pellicule. Ces molécules sont au nombre d'environ 10 millions au cm². Le cliché est alors sur la pellicule.

II Mécanisme

Tous les appareils photographiques argentiques fonctionnent selon le principe fondamental de la chambre noire ou "camera obscura" découvert par Aristote au IVe siècle avant J.C. mais qui ne fut vraiment exploitée qu'à partir du XVIe siècle.

5 éléments sont nécessaires à l'obtention d'une image photographique :


  1- La lumière : énergie rayonnante.

   2- Le sujet : réflecteur de la lumière.

   3- L'appareil : formateur d'image.

   4- Le film : enregistreur de la lumière.

   5- Le traitement : révélateur d'images.

467px-kleinbildfilm-01-kmj.jpg

6 votes. Moyenne 3.00 sur 5.

Date de dernière mise à jour : Jeu 11 avr 2013

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×